La gastronomie bulgare à l’honneur

On n’entend pas beaucoup parler de la gastronomie bulgare et pourtant, elle est particulière et mérite autant que les autres à être découverte. C’est une gastronomie mêlant délicieusement les traditions slaves et celles de l’Orient.

Des traditions slaves avec un goût d’Orient

La plupart d’entre nous ne connaissons que le fameux yaourt bulgare mais ce pays a de nombreuses spécialités qui n’ont rien à envier à celles des autres pays. Parlons de l’une d’elles : la banitsa ou banitza, toujours présente à tous les repas. Une variante de nos tartes salées, la banitsa peut être salée ou sucrée, mais le plus souvent, elle est au fromage bulgare et aux oeufs. Elle est faite à partir de pâte filo farcie et pour en fabriquer, il faut mélanger du yaourt bulgare avec du fromage, 4 œufs entiers, du beurre fondu et de l’huile. Ensuite, les disposer sur des feuilles filo roulées en boudin sur un plat allant au four. La banitsa peut être farcie à la viande, aux épinards, aux potirons et au sucre, etc.

Le tarator et les sarmis

Le tarator est une spécialité bulgare appréciée en été. Il s’agit d’une soupe froide ou bien d’une salade liquide, c’est comme on veut, qui est concoctée avec du yaourt bulgare, de l’ail, de l’aneth, des concombres, de la noix, de l’huile et de l’eau. En général, cette soupe fraîcheur est servie en entrée mais peut aussi accompagner le plat principal. Au lieu du yaourt, on peut mettre du vinaigre et au lieu de la noix, mettre du pain. Les sarmis, eux, sont des boulettes de feuilles farcies cuites au four. En été, on privilégie les feuilles de vigne et en hiver, les feuilles de chou et la farce peut être de la viande hachée avec des oignons, du paprika, du riz et du céleri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *