Produits bios : depuis quand et pourquoi les privilégier ?

Dans les médias, en supermarché ou au restaurant, les produits biologiques font beaucoup parler d’eux. Cela vient en partie des industriels qui y trouvent un argument commercial porteur. Dans cette effervescence générale, des études sérieuses ont établi les vrais bienfaits des produits issus de l’agriculture biologique. Cela fait 180 ans que les défenseurs d’une production agricole sans chimie clament ses bienfaits…

Déjà deux siècles d’histoire pour les produits bios

Les bienfaits de l’agriculture biologique ont été cités pour la première fois dans une parution de 1840. A l’époque, la révolution industrielle soulevait différentes questions, notamment sur les éventuels effets des produits chimiques sur la santé. C’est à partir des années 20 que les défenseurs du bio se sont réellement manifestés. Les agriculteurs de l’époque ont attiré l’attention du grand public sur les conséquences inattendues des fertilisants industriels. Il a fallu attendre 1981 pour que l’agriculture biologique soit reconnue par l’administration française et l’opinion publique. Une Commission Nationale a été mise sur pied pour développer cette branche alternative au secteur primaire traditionnel. Après des discussions, le logo AB pour agriculture biologique est né en 1985. Il authentifie que les produits contiennent peu d’engrais chimique. En effet, il y a un certain seuil de tolérance accepté. Ils sont détaillés dans des cahiers de charge que les consommateurs ou les associations protégeant leur droit peuvent consulter. Les années 90 ont été fructueuses pour ceux qui soutiennent l’agriculture sans engrais ni pesticides chimiques. La Communauté Européenne met en vigueur une réglementation inspirée de la législation française en matière d’agriculture bio. Le buzz se répand dans les cultures, mais également auprès des fermes européennes. Dès 2000, il est possible de trouver des animaux élevés totalement sans chimie. Actuellement, près de 11,6 millions d’hectares de terres cultivables sont voués au bio. C’est une vraie avancée pour l’environnement et la santé.

De nombreuses raisons de se mettre au bio

Il existe de nombreuses raisons de consommer des produits bios. Les scientifiques ont récemment prouvé que les aliments issus d’une agriculture saine réduisent les risques d’obésité de 31%. C’est en partie dû à la consommation d’aliments sains tels que les grains entiers et les fruits. Un régime biologique signifie aussi moins de viande dans l’assiette. Sans surprise, avoir moins de pesticides dans les produits consommés au quotidien améliore la santé. La probabilité de développer des maladies tumorales baisse significativement. Rien que pour cette raison, il est mieux de consommer bio. Pour obtenir des produits bio, faites vos courses auprès des sites spécialisés comme organic alliance.
Les enfants doivent manger bio très régulièrement. Selon des études scientifiques, les petits qui consomment des aliments traditionnels présentent un léger retard du développement cognitif comparé aux jeunes nourris au bio. L’exposition aux insecticides et aux pesticides constitue un réel danger pour les cerveaux des enfants. Les risques commencent dès la grossesse. Les produits organophosphorés pour éliminer les insectes nuisent gravement au fœtus. Chez l’adulte, une consommation régulière de fruits et de légumes avec des résidus chimiques affecte le quotient intellectuel. C’est compréhensible puisque les insecticides conventionnels agissent sur les parasites en tant que neurotoxiques. Les herbicides et les fongicides sont aussi nocifs pour le système nerveux alors qu’ils sont omniprésents dans l’alimentation quotidienne non bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *